En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte
Appelez-nous au : 09 53 95 19 20 du Lundi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Catégories

Fabricants

Mon chat peut-il rester seul à la maison pendant mon absence ?

Fiches Conseil EASYVETO

Mon chat peut-il rester seul à la maison pendant mon absence ?

        

C’est bien connu, le chat est un animal solitaire, plus attaché à son foyer qu’à ses maîtres. C’est du moins ce que l’on se dit pour éviter de culpabiliser lorsque l’on ne peut pas faire autrement que de laisser son chat seul à la maison pour quelques heures, voire quelques jours. Mais qu’en est-il réellement ? Et comment faire pour que Minou supporte notre absence le mieux possible ? Voici quelques éléments de réponse sous forme d’abécédaire…

A comme Attachement

Contrairement à une idée reçue, le chat est, comme le chien, capable d’un réel attachement à son maître. Plus d’un chat sur 4 vit en appartement. Il n’attend plus de nous uniquement le gîte et le couvert en échange d’une chasse aux souris, comme pouvaient le faire les chats dans les fermes de nos anciens. Nous avons avec eux une réelle complicité fondée sur la cohabitation, les échanges, le jeu… Certains chats peuvent donc véritablement souffrir de l’absence de leur maître.

B comme Bouderie

Certains chats n’apprécient guère d’être « abandonnés » plusieurs jours de suite. Et vous le font comprendre à votre retour. Si votre chat vous « fait la tête », voire se montre agressif envers vous, n’essayez pas de le cajoler de force. Reprenez votre vie habituelle, proposez-lui à manger quelque chose qu’il aime, et il y a fort à parier que Minou viendra vous faire un gros câlin… quand il aura jugé que votre punition a assez duré !

C comme Chatière

Si votre chat a accès à un jardin, mieux vaut ne pas le priver de ses habitudes de sortie. Il existe des modèles de chatière très sophistiqués, qui reconnaissent le ou les chat(s) de la maison grâce à leur transpondeur (puce électronique) ou une clé de collier à infrarouges et interdisent l’accès à des animaux indésirables. Plusieurs modes de programmation sont possibles : autorisation de l’entrée mais pas la sortie des chats, autorisation de sortie jusqu’à la tombée de la nuit (des capteurs photosensibles rendant la sortie impossible dès que l’obscurité s’installe), autorisation de sortie ou d’entrée sur des plages horaires précises. Il est même parfois possible de programmer différemment selon les chats de la maison, pour ne pas laisser sortir un chat malade par exemple. Seul le petit bruit de déverrouillage de la trappe peut effrayer les chats craintifs, et une période d’adaptation est quelquefois nécessaire.

D comme Durée de l'absence

Il est très difficile de savoir combien de temps il est possible de laisser son chat seul : cela dépend de son âge, de son caractère, de ses habitudes, de la relation qu’il a avec son maître. Toutefois, 2 jours sans aucune visite semble être un maximum. Au-delà, mieux vaut prévoir de demander à quelqu’un de passer, ou mettre le chat en pension.

E comme Environnement

Le chat est généralement très attaché à ses habitudes et à son milieu de vie. Il n’apprécie pas les déplacements et les changements, et met plusieurs jours pour s’habituer à un nouvel environnement. Inutile donc de l’emmener pour seulement 2 ou 3 jours, il n’aurait pas le temps de s’habituer à son nouveau cadre de vie, et cela s’ajouterait au stress du transport (voiture, train ou avion, le chat n’aime pas être enfermé dans une cage de transport).

F comme Fontaine à eau

Le chat boit toujours de petites quantités d’une eau très propre. Comment être sûr qu’il ne salira pas son eau (ou pire, que la gamelle ne se renversera pas) en votre absence ? Ce problème peut être résolu par l’utilisation d’une fontaine à eau : vous la remplissez, vous la branchez, et votre chat aura ainsi à sa disposition de l’eau propre en p e r m a n e n c e . N’oubliez pas de changer le filtre pour que le système reste efficace.

L comme Litière

Si votre chat n’a pas accès à l’extérieur, le nettoyage de la litière reste un problème difficile à gérer. Une intervention extérieure est forcément nécessaire pour une absence de plus de 3 jours. Une autre solution est de doubler le nombre de bacs. Sinon, vous risquez de retrouver des déjections en dehors de la litière…

M comme Manger

S’il est possible de laisser des croquettes en quantité suffisante pour deux jours, cela devient impossible avec de la nourriture fraîche (type boîte ou ration ménagère) ou pour une absence plus longue. La solution réside dans les distributeurs programmables d’aliments.

Le fonctionnement est très simple pour un distributeur de croquettes : vous remplissez le réservoir vertical, vous programmez simplement sur une journée les heures auxquelles le distributeur doit se mettre en route ainsi que la quantité de croquettes à délivrer à chaque repas. Ensuite le distributeur fonctionnera tous les jours, et les croquettes tomberont automatiquement à l’heure dite.

Certains distributeurs sont équipés d’accumulateur de froid ou d’un compartiment pour mettre des glaçons, afin de garder les repas humides au frais. C’est facile : vous remplissez les compartiments (un compartiment par portion) et vous réglez l’intervalle souhaité entre les repas. Le couvercle du récipient s’ouvre alors automatiquement à l’heure voulue. Sur certains distributeurs, vous avez même la possibilité d’enregistrer un message vocal (« Minou, viens manger ! » par exemple). L’inconvénient de ces distributeurs pour aliments humides est qu’ils ne conviennent que pour une courte absence, puisque 4 ou 5 repas maximum peuvent être stockés.

Attention : le chat doit impérativement avoir compris le fonctionnement du distributeur avant votre départ. Prévoyez donc quelques jours de familiarisation.

P comme Précautions

Il est difficile d’imaginer le comportement du chat lorsqu’il va se retrouver seul. Alors quelques précautions s’imposent :

  • Fermer les portes des pièces où il ne doit pas aller.
  • En appartement, fermer l’accès aux balcons et fenêtres.
  • Fermer les abattants des WC.
  • Enlever tout ce qui représente un danger potentiel pour lui (plantes toxiques, médicaments, produits ménagers, fils électriques branchés…) quand vous n’êtes pas là pour l’empêcher d’y toucher.

S comme S'occuper

Votre chat a besoin de s’occuper pendant que vous êtes parti. Tout ce qui peut le distraire doit être utilisé :

  • Laissez les volets ouverts à une fenêtre : il pourra ainsi regarder les passants dans la rue, les oiseaux dans le ciel… Evitez de toute façon de laisser le chat dans l’obscurité totale.
  • Investissez dans un arbre à chat avec des jouets reliés à des élastiques, des plumes ou des rubans qui bougent.
  • Achetez des balles à remplir de croquettes, type Pipolino ; le chat accède à la nourriture s’il fait rouler la balle.
  • La télévision allumée (même sans le son) peut occuper le chat (aux Etats-Unis, il existe des chaînes de télévision spécialisées dans la diffusion de programmes pour les animaux !).
  • Un aquarium est aussi une bonne idée, à condition de bien vérifier le système de fermeture, pour la sécurité des poissons.
  • L’idéal est de demander à quelqu’un (voisin, ami, « cat sitter ») de passer voir le chat une fois par jour, histoire de jouer un peu avec lui, de nettoyer la litière et de vérifier que tout va bien.

U comme Un ou deux chats ?

Par anthropomorphisme, certains propriétaires croient bien faire en prenant deux chats, pour qu’ils se tiennent compagnie en leur absence. Cette solution est idéale si les deux chats s’entendent bien. En revanche, elle peut être catastrophique si l’un des chats est dominé par l’autre. La compétition entre les deux risque d’être permanente, pour l’accès aux lieux d’abreuvement, d’alimentation, aux litières et aux couchages. Cette solution doit surtout être écartée si votre logement est de taille très modeste. Vous-même ne supporteriez pas d’être enfermé avec votre pire ennemi pendant 48 heures, dans une seule pièce !