En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte
Appelez-nous au : 09 53 95 19 20 du Lundi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Catégories

Fabricants

La teigne du chat

Fiches Conseil EASYVETO

La teigne du chat

        

La teigne , ou dermatophytie, est une maladie de la peau et du poil provoquée par un champignon. L'espèce animale la plus touchée est le chat, mais on la retrouve aussi chez le chien ou les rongeurs. C'est un zoonose, c'est à dire une maladie d'origine animale transmissible à l'homme.

L'agent responsable est principalement le champignon du genre Microsporum canis, mais on peut aussi avoir des dermatophytes du genre Trichophyton.

Clinique

Les lésions caractéristiques sont alopéciques (sans poil), circulaires, la peau est légèrement squameuse, il n'y a pas ou très peu de démangeaisons.

Les lésions commencent par de petites plaques dépilées qui peuvent s'agrandir et en l'absence de traitement, le champignon peut se développer sur une grande partie de corps.

De nombreux chats infectés ne présentent que très peu de lésions, voire sont totalement asymptomatiques, mais ils restent quand même contagieux.

Les défenses immunitaires sont essentielles pour combattre la maladie, on retrouvera donc une sensibilité particulière chez les animaux fragiles : jeunes au sevrage, vieux, malades, animaux immunodéprimés (rétroviroses, tumeurs, corticothérapie..).

La teigne est maladie transmissible à l'homme, de façon très contagieuse lors de la présence d'un chat atteint et malade, mais aussi d'un chat porteur asymptomatique (présence de spores contagieuses sur le poil mais animal sain).

Les zones les plus souvent concernées sont les zones découvertes (bras, tête, barbe) et les zones de macération (aisselles, aine, pieds).

Les lésions caractéristiques sont circulaires, érythémateuses (rouge et inflammée), avec parfois présence de croûtes et de démangeaisons.

Transmission

Les animaux se contaminent par contact avec les spores des champignons présents dans le milieu extérieur ou par contact avec des congénères atteints. La transmission peut aussi se faire par l'intermédiaire du matériel de toilettage, les coussins, jouets, cages de transport...Les spores peuvent rester plusieurs mois infectantes dans le milieu extérieur. 

Les maladies provoquant une fragilisation de la peau, les bains trop répétés, la température excessive sont des facteurs favorisant le développement des champignons.

Evidemment dans les collectivités (élevage, pension), la transmission se fera à vitesse accrue.

Diagnostic

Le diagnostic se fait par la mise en évidence des champignons sur le poil.

  • Examen à la lampe de Wood : cette lampe à ultra violet permet de révéler, dans l'obscurité, une fluorescence verdâtre lors de la présence de teigne.
  • Examen des poils au microscope : en cas d'infestation massive du poil, les spores sont visibles microscopiquement autour de celui-ci.
  • Culture : c'est l'examen de choix, qui permettra de confirmer la présence de teigne et surtout d'identifier le genre responsable. Les poils prélevés sont disposés sur un milieu de culture, et au bout de quelques jours, le champignon va coloniser le milieu. La culture peut prendre de 5 à 21 jours, il faut donc être patient pour éliminer définitivement le risque de teigne.
  • Biopsies cutanées : on prélève un morceau de peau, qui permettra de mettre en évidence la présence de spores ou de filaments, et permettra aussi d'observer les lésions de la peau éventuellement associées.

Traitement

Le traitement est efficace, à la fois chez l'homme et chez l'animal, mais il est long, il peut prendre en général de 4 à 8 semaines.

Traitement des chats infectés

  • Tonte : elle permet l'élimination des poils touchés et diminue le risque de contagion. Elle est importante essentiellement chez les chats à poils longs ou lors de dermatophytie très étendue.
  • Traitement par voie générale : c'est le plus important. Il consiste en l'administration de comprimés d'antifongique pendant plusieurs semaines ; les effets secondaires sont assez fréquents (vomissement, diarrhée, troubles hépatiques), leur administration doit donc être très contrôlée, elle est d'autre part contre indiquée chez les femelles gestantes.
  • Traitement local : il limite la contagion et la dissémination dans le milieu. Il consiste en l'application régulière de shampoing ou de lotion, ce qui n'est pas toujours simple chez le chat.

Traitement du milieu

C'est essentiel car l'environnement reste source de contagion et de récidive malgré des traitements efficaces sur les animaux.

Il faut d'abord nettoyer, détruire si possible, tout le matériel pouvant être source d'infection. Ensuite le nettoyage du milieu se fait d'abord par une aspiration méticuleuse, puis par l'utilisation de solutions antifongiques, sous forme de solution, de spray, de bougie ou de fumigène.

Prévention

Il existe un vaccin aux USA, non disponible en France.

Le plus important est d'isoler les animaux infectés, et de traiter le plus rapidement possible les animaux atteints avant trop grosse dissémination dans le milieu.

Dans tous les cas de dépilation chez le chat, il convient donc de vérifier l'origine de celle-ci le plus rapidement possible, avant que le risque de contagion du milieu et surtout des propriétaires soit trop élevé.

Mais la teigne est une maladie qui se soigne bien, il n'est pas nécessaire d'éliminer ou de se débarrasser des animaux atteints.