En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte
Appelez-nous au : 09 53 95 19 20 du Lundi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Catégories

Fabricants

Les principales intoxications chez le chien

Fiches Conseil CRAZYVETO

Les principales intoxications chez le chien

        

Il est difficile de faire une liste exhaustive de tous les produits susceptibles de provoquer des intoxications chez les animaux, mais il est important de connaitre les principaux facteurs de risques présents dans notre environnement courant, dont on ne soupçonne pas toujours la dangerosité pour nos animaux de compagnie. Dans notre environnement, on peut retenir 3 facteurs de risques principaux : les plantes, les aliments, les produits de traitements.

Intoxication par les plantes

De nombreuses plantes sont source d'intoxication, avec des troubles plus ou moins importants qui peuvent aller d'une simple indigestion jusqu'à la mort. Il est impossible de toutes les lister, nous donnerons les principales en fonction de leur fréquence d'apparition dans notre environnement.

Plantes indigestes

Elles provoquent des irritations de la muqueuse gastrique et intestinale et sont en général la cause de vomissement et de diarrhée de gravité variable. Dans la plupart des cas, le traitement est symptomatique, c'est à dire que l'on donnera des antivomitifs, des pansements gastriques et/ou intestinaux.  En l'absence de fragilité particulière de l'animal, les symptômes sont passagers et laissent peu de séquelles. Exemples : houx (baie), buis, rhubarbe, tulipe...

Plantes dangereuses

Les symptômes provoqués sont plus violents et plus graves, en plus des troubles gastro-intestinaux, on peut observer des troubles respiratoires (oedème pulmonaire, polypnée), rénaux (insuffisance rénale aiguë), cardiaque (tachycardie, bradycardie, trouble du rythme). Ces troubles sont d'autant plus graves qu'ils touchent les organes vitaux, et sans traitement rapide des séquelles peuvent être observées sur les organes, voire parfois la mort peut subvenir. Il convient donc de trouver rapidement la cause des symptômes et les traiter de façon urgente. Exemples : laurier, hortensia, lierre, arum, gui...

Plantes mortelles

Les symptômes sont tellement rapides et violents qu'il est souvent impossible d'agir à temps afin de sauver la vie de l'animal. Exemples : ricin, ciguë, colchique, muguet...
Mais la présence d'un chien dans votre jardin ne vous oblige tout de même pas à le priver de toute plantation ; l'ingestion de ces plantes est peu fréquente car elles ne sont pas appétentes pour votre animal. Le chien n'ira pas de lui-même les manger, en dehors de gros troubles de l'ingestion alimentaire.
Dans le cas où la présence de certaines plantes vous pose question ou problème, demander conseil au vétérinaire ou au service antipoison vétérinaire qui pourra vous renseigner sur les risques encourus par votre animal. Par contre, il est préférable de connaitre de façon précise (connaitre les noms) les plantes présentes dans votre appartement, votre maison ou votre jardin.

Intoxication par les aliments

Quelques aliments courants peuvent être source d'intoxication ; attention, avant de donner des friandises ou des restes à votre chien, de connaitre les risques possibles d'intoxication. Il est préférable de toujours donner des aliments adaptés à votre animal, ou si vous réalisez vous-même ses repas de bien connaitre les aliments que vous lui donnez. Les aliments courants les plus toxiques sont le chocolat, les oignons...

Le chocolat

Qui n'a pas été tenté de donner un petit carré de chocolat en récompense à son chien. Même si cela n'a jamais provoqué de problème, il faut savoir que le chocolat contient de la théobromine, un alcaloïde très toxique pour les animaux. La toxicité se fait par accumulation de toutes les petites doses que l'animal peut ingérer jusqu'à atteindre la dose létale. Le chocolat noir est le plus riche en théobromine, une tablette de 200 g peut tuer un chien de moins de 10 kg. Les premiers symptômes sont digestifs (vomissement, diarrhée, ulcères gastriques), puis on observe des symptômes nerveux (agitation, tremblements voire convulsions) et cardiaques (troubles du rythme, tachycardie). On peut aussi avoir des signes respiratoires (halètement) et une augmentation de la quantité d'eau bue et de la fréquence des urines. L'intoxication peut se faire par ingestion d'une grande quantité de chocolat d'un seul coup et la mort peut survenir en 6 à 24 heures, mais on observe aussi des intoxications chroniques par ingestion de petite quantité de façon répétée et une insuffisance cardiaque s'installe de façon progressive. Il n'existe pas d'antidote, le traitement sera symptomatique, le pronostic sera d'autant meilleur que l'animal sera vu rapidement, mais la théobromine est difficilement éliminée par l'organisme et la surveillance de l'animal est souvent très longue.

Oignons

Les oignons, cuits ou crus, en quantité importante sont toxiques pour le chien. Il provoque un anémie hémolytique, c'est à dire une destruction massive des globules rouges s'accompagnant d'une perte d'appétit, une pâleur des muqueuses, un état de fatigue, de la prostration et parfois de la diarrhée (pouvant contenir du sang).  Les urines sont peu abondantes et foncées.  Le traitement consiste à favoriser l'élimination digestive avec de l'huile de paraffine et à stimuler l'élimination urinaire. Sur un animal très atteint, une transfusion est parfois nécessaire. Mais il faut quand même que l'animal en mange beaucoup, cela ne se fait en général que lorsque l'on donne des restes de plats préparés dans lesquels on a cuisiné des oignons en grande quantité.

Intoxication par les produits ménagers et les médicaments

Engrais, antilimace, insecticides : Ils sont toxiques quand ils sont très concentrés ou ingérés en grande quantité, ils contiennent des organophosphorés ou organochlorés, molécules à l'origine de troubles nerveux importants (tremblements, convulsions), d'atteinte rénale grave et sont souvent mortels sans traitement rapide.

Raticide

C'est une des intoxications les plus souvent rencontrées. Les animaux ingèrent les sachets ou plaquettes de raticide dont le goût est agréable (attire les rats mais aussi les chiens...). Ces produits contiennent des anticoagulants, qui vont être à l'origine de saignement et d'hémorragie dans l'organisme. Les symptômes arrivent au bout de 4-5 jours après l'ingestion et peuvent être très variables : toux (saignement dans les poumons), douleurs abdominales (saignement dans l'abdomen), diarrhée et vomissement accompagnés de sang, boiterie (saignement dans les articulations, les muscles)... Le diagnostic se fait par mesure du temps de coagulation (simple prise de sang). Si l'animal est traité à temps, les symptômes disparaissent rapidement. Il existe un antidote : la vitamine K, mais le traitement est long (3 à 4 semaines).

Produits ménagers

L'antigel présent dans les radiateurs est facilement ingéré par leschiens car il présente un gout sucré. Il est responsable d'une atteinte rénale aiguë, difficile à traiter et souvent mortelle. L'eau de javel est toxique et provoque des brûlures an niveau de l'oesophage et de l'estomac.

Médicaments

Tous les médicaments humains peuvent être toxiques s'ils sont ingérés accidentellement et en grande quantité ; en cas d'ingestion accidentelle, il convient d'appeler le centre antipoison vétérinaire qui saura vous renseigner sur le risque et sur la marche à suivre.
Certains médicaments provoquent des intoxications par négligence du propriétaire qui fait de l'automédication et utilise ses propres traitements sur son animal sans avis vétérinaire. Ainsi, les plus souvent observées sont les intoxications par l'aspirine ou le paracétamol. Aspirine : la dose pour un chien est de 10 mg/kg, c'est à dire environ 4 fois moins que chez l'homme. Attention donc à ne pas traiter votre animal comme vous. Ces intoxications sont souvent observées chez les jeunes animaux ou les chiens de très petite taille. Les symptômes sont des vomissements, une apathie et une augmentation de la fréquence respiratoire, la mort peut survenir en quelques heures. Paracétamol : en cas de surdosage (1 cp de paracétamol 1000 pour un chien de 10 kg), il provoque une anémie et une hépatite qui peuvent entrainer la mort.

Conduite à tenir en cas d’intoxication

A FAIRE

Emmener le chien rapidement chez votre vétérinaire, avec si possible la plante ou le produit ou son nom, et éventuellement le nom du principe actif si vous le connaissez. Contacter le Centre Antipoison Vétérinaire (CNITV).

A NE PAS FAIRE

Ne pas traiter vous-même votre animal sans consulter un vétérinaire. Ne pas faire boire de lait : c'est un aliment très complet qui est digéré en mettant en oeuvre les différentes parties du tube digestif (estomac, intestin). C'est donc le meilleur moyen d'obtenir une intoxication plus sévère de l'animal en accélérant l'absorption des substances toxiques. Eviter l'automédication. Ranger tous les produits toxiques, éviter de les utiliser dans des endroits accessibles aux animaux.