En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte
Appelez-nous au : 09 53 95 19 20 du Lundi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Catégories

Fabricants

Un pelage en bonne santé

Fiches Conseil CRAZYVETO

Un pelage en bonne santé

        

La qualité et l'éclat de la peau et du pelage du chien sont une indication de son bon état de santé et fera toujours la fierté de ses maîtres. Il est important de connaître les bases de l'entretien régulier de la fourrure de votre animal afin de conserver son pelage en bonne santé. Le poil est constitué d'un follicule (la racine du poil) et d'une tige composée de kératine, il pousse régulièrement, puis tombe et est aussitôt remplacé. Il est donc normal que l'animal perde ses poils.

La mue

Le poil est remplacé régulièrement, mais deux périodes dans l'année voit un renouvellement plus conséquent : au printemps et à l'automne, c'est la mue.

A l'automne, l'animal perd son poil d'été pour le remplacer par un poil plus fourni et un sous poil plus fin et plus dense. Au printemps, ce sous poil s'élimine afin de laisser la place au poil d'été.

La mue est liée à la modification de la température et de l'ensoleillement. Souvent, on observe une perte de poils constante tout au long de l'année, cela peut être dû au mode de vie que nous imposons à nos animaux. En effet, l'organisme du chien, réagissant à la diminution de l'ensoleillement (hiver), va commencer sa mue et fabriquer le poil d'hiver, or l'animal vivant dans la maison et donc dans une atmosphère chauffée, l'organisme est un peu "perdu" et va rapidement éliminer ce poil trop chaud. Le fait de garder dans nos maisons nos animaux perturbe donc un peu le cycle naturel du poil et vous avez l'impression que votre chien perd son poil en permanence.

L'entretien du poil

Brossage

Il convient de brosser de façon très régulière son animal, cela permet à la fois d'éliminer les noeuds et les bourres si le chien a le poil long, mais aussi d'éliminer poussière et poils morts. D'autre part, le brossage régulier permet de détecter de façon précoce toute anomalie de la peau ou du poil.

Bain

L'animal n'a pas besoin d'être lavé trop souvent. Un bain mensuel est largement suffisant chez un petit chien à poils longs, si l'entretien par brossage est par ailleurs régulier ; chez un chien à poils courts vivant à l'extérieur, 2 bains par an sont même suffisants.

Il faut faire attention à utiliser un shampoing essentiellement dédié à l'animal. En effet, le pH de la peau du chien est très différent de celui de l'homme, un shampoing pour humain ne convient donc pas, et un shampoing pour bébé encore moins !

Il existe différents shampoings en fonction de la longueur ou de la qualité du poil de l'animal, vous trouverez facilement un shampoing qui lui conviendra, n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Vous trouvez que votre chien sent fort, attention vous le lavez peut être trop souvent. En effet, le bain élimine une partie de la couche sébacée recouvrant la peau et en cas de lavages trop fréquents, l'organisme aura tendance à fabriquer encore plus de sébum, à  l'origine de la mauvaise odeur. Il vaudra donc mieux espacer les bains et utiliser un shampoing adapté (antiséborrhéique par  exemple). Et n'oubliez pas que sans qu'il sente trop fort et que l'odeur soit désagréable... un chien sentira toujours un peu le chien !

Toilettage

Chez certaines races, un toilettage régulier chez un professionnel est nécessaire. Cela permettra de lui faire une coupe plus adaptée à son mode de vie. Chaque race nécessite un toilettage différent, mais vous aurez parfois le choix. Par exemple, le Shih-Tzu ou le Yorkshire pourront être toilettés courts (plus facile d'entretien) ou garder le poil long (nécessite alors un  brossage quotidien). Pensez donc au temps que vous aurez et à la patience de votre chien avant de choisir la façon de le faire toiletter.

Si vous avez du mal à le faire vous-même, le toiletteur pourra aussi simplement donner le bain à votre animal, mais aussi lui couper les ongles, épiler les oreilles, le démêler... Il n'est pas recommander de réaliser un toilettage court en été ou par forte chaleur chez un chien ayant habituellement le poil long et dense (Terre-neuve, Saint Bernard, Bouvier...), en effet si son poil sert d'isolant thermique en hiver, cela est aussi vrai en été, lui couper court ne le protègera pas plus de la chaleur, le fait de changer du poil d'été au poil d'hiver lui suffit à s'adapter aux changements de température (c'est comme dans une maison,  l'isolation protège aussi bien du froid que du chaud !!!)

L'entretien de la peau

La qualité du poil est bien sûr étroitement liée à la qualité de la peau. Pour une peau saine, il faudra l'entretenir par des bains, sans les faire trop fréquemment, et veiller à éliminer le poil mort afin que la peau "respire". Il faudra surtout éviter toute infection ou inflammation.

Il faut donc penser à traiter régulièrement contre les parasites externes (puces, poux, tiques...), et si votre  animal présente des rougeurs, des boutons, des pellicules, il faudra rapidement en trouver la cause afin d'éviter un impact trop important sur le poil.

L'alimentation

La qualité de l'alimentation est à la base de la qualité du poil. En effet, c'est grâce à une alimentation adaptée, équilibrée et de bonne qualité que l'animal aura un poil soyeux et brillant. Les protéines de bonne qualité, les acides gras polyinsaturés et les vitamines (A et biotine) sont les éléments qui favorisent la bonne santé de la peau et du pelage. Il est donc important de donner une alimentation de très bonne qualité, et même si celle-ci est plus chère à l'achat, les quantités à donner sont moindres et la santé de votre animal n'en sera que meilleure, l'intérêt est majeur et ne vous reviendra au final pas beaucoup plus cher qu'une  alimentation standard.

Si malgré cela, vous trouvez que votre animal a le poil terne, il peut alors exister quelques carences. La première chose à faire est de vermifuger votre animal régulièrement (2-3 fois par an) ; une cure de compléments est peut être aussi nécessaire, il faudra apporter des acides gras insaturés, des minéraux, des vitamines. Vous pouvez rajouter à son  alimentation de l'huile de poisson, de la levure de bière, mais il existe aussi des compléments spécialement conçus pour les chiens et adaptés aux problèmes que vous voulez traitez.

Si malgré un entretien régulier et adapté, votre animal présente un poil terne, une perte de poil excessive ou des dépilations importantes, alors cela peut être lié à des maladies générales : problèmes hormonaux le plus souvent, parasitisme, mycoses, maladies particulières... il conviendra donc de faire un bilan de santé afin de connaitre l'origine du problème.