En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte
Appelez-nous au : 09 53 95 19 20 du Lundi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Catégories

Fabricants

L’écureuil de Corée

Fiches Conseil EASYVETO

L’écureuil de Corée

        

Les écureuils de Corée, aussi appelés « écureuils rayés » ou « Barunduk » (Eutamias sibricus en latin) sont originaires du nord de l’Asie et du Japon. Ils vivent à l’état sauvage dans les forêts et creusent des terriers qui leur servent de refuge et de garde-manger. Mais attention, les écureuils de Corée, considérés comme des animaux de compagnie depuis les années 1960, sont difficiles à apprivoiser. D’un naturel nerveux, ils supportent mal les manipulations et mordent facilement. Il est préférable de ne pas confier un écureuil à de jeunes enfants.

Morphologie et comportement

Les écureuils de Corée ont une robe marron avec des reflets roux, avec 5 bandes longitudinales de couleur brun foncé sur le dos et le cou. Les flancs et le ventre sont gris jaune. Ils possèdent des abajoues (comme le hamster) pour faire des réserves.

Ils pèsent entre 50  et 150 g, les femelles étant plus grosses que les mâles. Leur corps mesure environ 15 cm (+ 10 à 12 cm de queue). Comme tous les rongeurs, les dents des écureuils sont à croissance continue. Ils possèdent 4 doigts aux pattes avant et 5 aux pattes arrière.

Ils vivent entre 5 et 6 ans.

Ils sont propres et ne dégagent pas d’odeur.

Les écureuils sont des animaux diurnes (actifs surtout le matin et en soirée, ils font la sieste l’après-midi !), très vifs et adroits. Ce sont d’excellents grimpeurs. De nature, ils sont assez craintifs, indépendants et plutôt solitaires.

> A l’état sauvage, les écureuils de Corée hibernent. Ce phénomène est plus rare en captivité. Il arrive néanmoins que certains sujets entrent en léthargie entre octobre et mars : ils ne bougent plus, leur fréquence respiratoire ralentit et ils ne s’alimentent plus. Si cela se produit, respectez leur sommeil et proposez-lui à manger sans insister.

Alimentation

Dans la nature, les écureuils de Corée sont omnivores et se nourrissent de baies, d’insectes, de petites grenouilles, de petits reptiles, voire même d’oisillons ou d’oeufs.

En cage, il existe des menus complets spécialement adaptés aux écureuils de Corée, que vous pourrez compléter avec des graines (tournesol…), des fruits (noix, noisette, pomme, poire, banane, raisins…) et de la verdure (salade, pissenlit…) soigneusement lavée et séchée. De temps en temps, proposez-leur des vers de farine, des insectes (sauterelles), des petits morceaux de viande maigre (volaille) ou d’oeuf dur. Un écureuil mange environ 15 g de nourriture par jour.

Reproduction

La maturité sexuelle des écureuils de Corée se produit vers l’âge de 11 mois pour les femelles, 12 mois pour les mâles. La période de reproduction débute en mars-avril et dure 2 à 3 mois. La gestation dure 35 à 40 jours. Les petits (3 à 5 par portée) naissent nus et aveugles. Les femelles les nourrissent pendant un mois.

> Les femelles peuvent donc avoir une à deux portées par an.

Même si les écureuils sont des animaux solitaires, vous pouvez tout à fait héberger un couple d’écureuils dans la même cage (idéalement, deux animaux adoptés le même jour). Normalement, si la cage est assez grande, le mâle n’est pas agressif envers la femelle et il est inutile de les séparer après la naissance des petits.

En revanche, 2 ou 3 écureuils de même sexe ne pourront s’entendre que s’il s’agit de jeunes frères ou soeurs (animaux qui auront été séparés de leur mère mais pas les uns des autres).

> A l'automne, les écureuils font leurs réserves de nourriture et deviennent très territoriaux. Ils ont alors tendance à devenir agressifs entre eux, mais également envers leur maître. Ce comportement est tout à fait normal, mais il est préférable de prévoir une deuxième cage ou de pouvoir séparer la cage en 2 en cas de mauvaise entente durant l'hiver.

Logement

L’idéal est d’abriter les écureuils dans des cages en hauteur (type volière d’intérieur) en grillage et à montants métalliques. Pour un animal seul, les dimensions devraient être de 150 x 100 x 100 cm (pour un couple : 180 x 150 x 100 cm). Placez la cage dans un endroit tranquille à l’abri des courants d’air, à une température ambiante de 20 à 23°C.

Aménagez l’intérieur avec des branches ou des supports placés à différentes hauteurs pour qu’ils puissent sauter de l’un à l’autre. Certains écureuils apprécient une roue (en métal) pour faire de l’exercice.

Dans le fond de la cage, une couche épaisse de copeaux de bois, éventuellement mélangés à de la litière végétale, absorbera l’urine et les odeurs. Les écureuils adorent aussi s’enfouir dans un épais tapis de feuilles mortes bien sèches.

> Les écureuils de Corée aiment prendre des « bains de poussière » ou de sable : ils s’y jettent sur le dos ou sur le flanc en s’agitant dans tous les sens. Placez de temps en temps (une dizaine de minutes, deux à trois fois par jour) dans la cage un bac à sable ou à argile.

Les écureuils apprécieront d’avoir un nid (en prévoir un par écureuil) pour y dormir ou y stocker des provisions. Une boîte ou une maisonnette en bois garnie de chiffons ou de foin fera l’affaire. Mais n’oubliez pas que les écureuils sont des rongeurs…

Laissez de l’eau fraîche à volonté dans un biberon.

Si la cage abrite plusieurs animaux, placez plusieurs écuelles de nourriture et multipliez les friandises laissées à disposition (grappes de millet ou épis de maïs), pour éviter les bagarres.

> Votre écureuil appréciera de sortir de sa cage. Mais attention, il court très vite et il vous sera impossible de l’attraper pour l’y faire rentrer : il faudra attendre qu’il décide d’y retourner de son plein gré !

Santé

Les écureuils de Corée sont assez sensibles aux affections digestives (défaut des incisives rendant la mastication difficile, ballonnements liés à une consommation excessive de verdure, entérite…), respiratoires (provoquées par des variations de température ou des courants d’air), de la peau (provoquées par des parasites externes) et urinaires.

Pour différencier les mâles et les femelles…

Chez les jeunes écureuils (avant 11 mois), seule la distance entre l'anus et les parties génitales permet de différencier les sexes : la distance est faible chez la femelle et égale ou supérieure à 0,5 cm chez le mâle. A l’âge adulte, les testicules du mâle sont bien visibles.

Pour manipuler un écureuil de Corée…

Il vaut mieux éviter de manipuler les écureuils de Corée car ils sont extrêmement sensibles :

  • leur coeur est très rapide (plus de 300 battements par minute pour les jeunes) et ils peuvent facilement mourir de stress,
  • si on les attrape par la queue, celle-ci risque de se scalper,
  • leurs os sont assez fragiles et cassent facilement.

De plus, s’ils se défendent, les morsures infligées par leurs petites dents acérées sont très douloureuses.

> S’il est nécessaire que vous attrapiez un écureuil, pour ne pas vous faire mordre, saisissez-le par la tête entre le pouce et l’index ou mettez des gants épais et surtout évitez de le faire tomber !

Pour acheter un écureuil de Corée…

Il est préférable de s’adresser à un éleveur (particulier) plutôt qu’à une animalerie : les animaux seront déjà apprivoisés et plus confiants. Un écureuil de Corée coûte entre 50 et 70 € à l’achat ; comptez ensuite 10 € par mois pour l’entretien. L’achat de la cage et des accessoires reviendront à environ 150-200 €.

L’écureuil de Corée par exemple n’est pas considéré selon la loi comme un animal domestique, mais il ne vous sera donc pas demandé de Certificat de Capacité lors de l’achat.

Les écureuils de Corée appartiennent à la famille des écureuils terrestres, vivant sur le sol et creusant un terrier, comme les Tamias ou « Chipmunk » (Tamia striatus) originaires d’Amérique du nord. Les écureuils gris, les écureuils roux ou les écureuils volants appartiennent à la famille des écureuils arboricoles, vivant dans les arbres.