En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte
Appelez-nous au : 09 53 95 19 20 du Lundi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Catégories

Fabricants

Les tiques

Fiches Conseil CRAZYVETO

Les tiques

        

Il existe plusieurs espèces de tiques en France. On les trouve aussi bien dans les bois ou en lisière de forêt que dans les champs, les parcs, les jardins, ou en ville.

L’activité des tiques est très liée au climat. Les périodes douces du printemps et de l’automne sont les plus risquées pour votre animal et pour vousmême.

Elles pondent jusqu’à 5 000 oeufs. Les tiques que vous repérez sur votre animal sont déjà au stade adulte et ont donc déjà agi sur sa santé. La lutte est difficile car les tiques n’effectuent que de brefs séjours sur votre chien ou votre chat.

Une réelle menace pour la santé de votre animal

Les tiques vivent aux dépends soit d’animaux sauvages : rongeurs, reptiles, oiseaux, chevreuils, soit d’animaux domestiques : vaches, chevaux, chats, chiens. Elles peuvent éventuellement s’accrocher sur l’homme. Les tiques « chassent » à l’affût : elles se fixent sur les végétaux et se laissent tomber sur leur hôte lorsque celui-ci passe.

Les tiques se fixent préférentiellement dans une zone à peau fine grâce à leur rostre ou «mâchoire» qui perfore la peau. C’est à la fin du repas de sang qui dure de 2 à 25 jours, que les tiques transmettent éventuellement les agents responsables de maladies.

La morsure de tique est à l’origine d’une réaction locale évoluant parfois en nodule cutané qui met plusieurs jours à disparaître. Cette lésion peut évoluer en abcès.

Lors de nouvelles morsures de tiques, une réaction de type allergique peut apparaître.

Les tiques transmettent des maladies aux chiens

  • L’ehrlichiose : cette pathologie très grave est de plus en plus diagnostiquée en France. Elle est due à un parasite sanguin qui colonise les globules blancs du chien. Les symptômes peu évocateurs (fièvre, anémie, abattement …) sont parfois associés à des signes plus caractéristiques : hématomes, hémorragies.
  • La piroplasmose : c’est une maladie mortelle due à un parasite sanguin, le piroplasme (ou babésia) qui provoque l’éclatement des globules rouges. Les premiers symptômes rencontrés sont, une semaine après la morsure de tique, une grande fatigue et souvent une température élevée et des urines très colorées. Elle existe un peu partout en France, selon une répartition non homogène.
  • Elles peuvent transmettre à l’homme et aux chiens une maladie rare mais grave, la maladie de LYME. Celle-ci provoque des arthrites accompagnées de fortes fièvres et d’une grande fatigue. Elle est présente dans notre région.

L'homme n'est pas épargné

Lors de promenades, de travaux agricoles, de jardinage ou lors de la chasse, vous risquez d’être en contact avec des tiques qui sont parfois porteuses de maladies. Votre médecin connaît ces différentes maladies et leur importance dans votre région d’habitation ; n’hésitez pas à évoquer avec lui vos antécédents de morsures de tiques, voire les lésions de peau que vous avez pu observer.

Luttez contre elles pour protéger votre animal !

Une vraie stratégie de lutte vaut mieux que des traitements ponctuels inadaptés.

Tant que les parasites n’ont pas été éliminés, les risques pour la santé de votre animal sont toujours présents.

En choisissant vous-même le traitement, vous lui faites prendre le risque supplémentaire qu’il lui soit néfaste, voire toxique selon son état de santé et ses caractéristiques (âge, poids).

Se débarrasser des tiques

La lutte contre les tiques repose sur :

  • L’emploi d’antiparasitaires externes performants, capables de tuer les tiques rapidement (moins de 48 heures). L’antiparasitaire doit avoir une action prolongée chez votre animal quel que soit son mode de vie : la tique est l’un des parasites les plus difficiles à tuer.
  • Une inspection régulière de votre animal, surtout lors du retour de promenade. Les tiques éventuellement présentes sur votre animal seront retirées avec soin, en prenant garde de ne pas écraser ni rompre la tique, ce qui augmenterait le risque de transmission de maladie. Il ne faut pas laisser le rostre de la tique dans la plaie. Il existe des crochets d’emploi très simple pour un retrait parfait et en douceur de la tique.

Vacciner votre chien contre la piroplasmose et/ou la borréliose de Lyme !