En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte
Appelez-nous au : 09 53 95 19 20 du Lundi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Catégories

Fabricants

Comment nourrir mon chat ?

Fiches Conseil EASYVETO

Comment nourrir mon chat ?

        

A quoi servent les composants de l'aliment ?

Eau

L’eau est l’élément le plus important et aucune créature vivante ne saurait s’en passer. De l’eau fraîche devrait être disponible en tout temps pour votre animal. Lorsque vous voyagez, assurez-vous qu’une source d’eau fraîche est disponible. La chaleur et le stress du voyage peuvent augmenter le besoin d’eau de votre animal. La quantité d’eau bue est aussi un bon témoin de l’état de santé de votre chat. Au-delà de 100 ml/kg et par 24 h, c’est toujours anormal, et il faut s’en inquiéter.

Protéines

Les protéines sont essentielles à l’organisme car elles fournissent les acides aminés dont le corps a besoin pour maintenir ses fonctions vitales et reconstituer ses tissus. La qualité des protéines de la ration influe très largement sur la longévité et la vitalité de l’animal. Elles sont indispensables chaque jour. 

Le chat est un carnivore. A l’état naturel, il apprécie donc la viande. Cependant, dans la nature il est contraint de glaner sa nourriture, et celle-ci est donc forcément variée. Il n’en va pas de même lorsque cet animal mène une vie domestique et son organisme souffrira d’un régime « tout viande ».

Glucides

Les glucides apportent une partie de l’énergie directement assimilable par le chat. Certains glucides complexes et les fibres non digestibles jouent un rôle capital dans la régulation du transit digestif.

Matières grasses

Outre qu’elles représentent une bonne source concentrée d’énergie facilement assimilable par le chat, les matières grasses apportent les vitamines liposolubles tout en constituant une source essentielle d’acides gras non-saturés. Les matières grasses améliorent également le goût et la digestibilité des aliments. Ils sont indispensables chaque jour.

Minéraux

Les minéraux exercent d’importantes fonctions régulatrices dans l’organisme. Les macrominéraux (calcium, phosphore, potassium, sodium et magnésium) sont les plus abondants. Les microminéraux (fer, zinc, cuivre, manganèse, iode et sélénium) sont tout aussi essentiels puisqu’ils contrôlent bon nombre des fonctions vitales.

Vitamines

Les vitamines ont pour but principal de favoriser et de régulariser divers procédés physiologiques dans l’organisme. On les divise en deux groupes : les vitamines liposolubles (A, D, E et K) et hydrosolubles (thiamine, riboflavine, niacine, acide pantothénique, acide folique, vitamine B6, choline et vitamine B12). 

La ration alimentaire équilibrée pour chat contient souvent également des antioxydants pour une meilleure conservation. 

Les aliments « premium » sont enrichis en nutriments particuliers qui aident au bon fonctionnement de différents organes (peau, articulations, vessie…).

Doit-on diversifier la nourriture ?

Les chats sont particulièrement difficiles, et ils peuvent apprécier que leurs menus soient variés ; c’est toutefois souvent la conséquence d’un mauvais rythme de distribution des repas. Cependant des changements trop fréquents provoquent de la diarrhée. Mieux vaux un régime régulier bien adapté aux besoins de votre chat. Un régime associant croquettes et pâtée est souvent à l’origine d’une prise rapide de poids : le chat mange la pâtée, plus odorante car plus humide, mais mange aussi autant de croquettes que s’il n’était nourri qu’avec des aliments secs.

Quelle quantité dois-je donner à mon chat ?

La quantité de nourriture nécessaire dépend des besoins individuels de votre chat selon son niveau d’activité physique et l’étape de la vie de l’animal (croissance, gestation …). Les côtes de l’animal devraient être facilement palpables sans toutefois être visibles. On ne devrait pas y voir non plus de graisse excessive.

Comment vérifier que mon animal est en bonne santé ?

Il existe quelques moyens très simples de savoir si la nourriture que vous donnez à votre chat lui convient.
S’il est adulte, vérifiez notamment que son poids reste stable. Pour cela, il suffit de se peser seul, puis avec le chat…et de calculer la différence. Surveiller également l’aspect de sa peau et de sa fourrure. Un animal en pleine forme à un poil lisse et brillant. Par ailleurs, vous pouvez affiner votre diagnostic en observant le bon fonctionnement intestinal de l’animal (les selles doivent être de couleur brune et bien moulées) et son comportement dans la vie de tous les jours : entrain, appétit, tranquillité.

Si la santé de votre animal vous inquiète, n’hésitez pas à consulter.

L'herbe est-elle indispensable ?

L’une des premières choses que fait un chat lâché dans la nature après avoir été enfermé, est de manger de l’herbe. En effet, cet animal ne mâchant pas ses aliments, l’herbe l’aide à digérer, et surtout à régurgiter les touffes de poils qu’il a avalées en faisant sa toilette. Qu’un chat vomisse après avoir mangé de l’herbe n’a donc rien d’inquiétant. En revanche, s’il en est privé, il peut mal digérer et perdre l’appétit. Pour les animaux en appartement une barquette d’herbe à chat, à base de graminées, sera donc la bienvenue. Il existe maintenant des aliments qui renferment assez de fibres pour jouer le rôle de l’herbe.

A quelle fréquence dois-je nourrir mon chat ?

L’idéal est de laisser des croquettes à libre disposition toute la journée ce qui permettra au chat de manger très souvent de petites quantités qui seront mieux digérées. Ceci correspond d’ailleurs à son rythme naturel d’alimentation : le chat est avant tout un grignoteur. Si le chat est trop glouton, il est possible de remplir plusieurs fois par jour la gamelle avec quelques croquettes, ou plus simplement de disposer de nombreux lieux de ravitaillement (quelques croquettes dans des couvercles de pot de confiture repartis partout dans la maison).

Puis-je donner à mon chat...

Du poisson cru ?

On ne devrait pas servir trop de poisson cru puisque certaines variétés (comme l’éperlan, le hareng, le silure et la carpe) contiennent de la thiaminase, une enzyme qui détruit la vitamine B1 (thiamine). Cette enzyme est inactivée par la cuisson.

Des croquettes pour chien ?

NON ! Les chiens et les chats ont des besoins nutritionnels très différents.

Du lait ?

Il n’est pas nécessaire de servir du lait si votre animal de compagnie a un régime bien équilibré, le lait peut provoquer la diarrhée chez certains chats si leur organisme ne libère pas une enzyme nommé lactase qui a pour fonction de décomposer le lactose contenu dans le lait.

Certains aliments sont largement toxiques ou indésirables pour le chat (chocolat, ail, eau de riz...).

Les aliments secs sont-ils mauvais pour les chats ?

  • Les aliments secs présentent l’avantage d’obliger le chat à croquer, comme il le ferait avec une proie. Cela- lui nettoie les dents, évitant la formation de tartre et les problèmes de santé que ce phénomène peut entraîner. Les aliments secs ont surtout le gros avantage de rester consommables toute la journée, ce qui permet au chat de retrouver son rythme naturel d’alimentation, soit 5 à 20 petits repas par jour.
  • La formulation des aliments produits industriellement intègre toutes les règles de prévention concernant la formation de calculs rénaux. Dans ces conditions, il n’y a aucun risque pour un chat de consommer un aliment sec.

Que sont les régimes thérapeutiques ?

Ce sont des régimes ayant pour but de traiter certaines maladies (comme le régime sans sel que respecte l’humain cardiaque). Leur composition est adaptée à chaque maladie, et ils sont parfois indispensables au même titre que les médicaments. Ils ne doivent pas être distribués à votre animal sans prescription vétérinaire.

RAPPELEZ-VOUS QUE VOTRE CHAT COMPTE SUR VOUS POUR BIEN SE NOURRIR !